Art numérique / Digitale Kunst
12.12.2019

Photographe Thibault Brunet
Exposition « Boîte noire »

Photographe Thibault Brunet

L’exposition « Boîte noire » à la galerie Binome, à Paris, dévoile une nouvelle série photographique de Thibault Brunet qui poursuit ses expérimentations autour de la virtualisation du réel. S’éloignant des logiques de représentation auxquelles nous sommes tant habitués, Thibault Brunet plonge dans la boîte noire que constitue tout appareil photographique pour révéler le monde vu par la machine.

 

Avec cette exposition, Thibault Brunet associe une série d’images en 3D et un jeu en réalité virtuelle. Ces nouvelles œuvres s’inscrivent dans le territoire particulier qu’explore la photographie de l’artiste, à la lisière entre univers réels et virtuels.

 

Débutée en 2015, la série « Territoires circonscrits » marque un tournant dans les recherches de Thibault Brunet puisqu’elle a été réalisée à l’aide d’un appareil d’enregistrement en 3D, un scanneur tridimensionnel qui capte l’environnement à 360 degrés et balaye le temps dans la durée. Par ce moyen, l’artiste se livre à une démarche radicale qui consiste à se débarrasser des données superflues et à multiplier les points de vue. Il en résulte dans le volet « Soleil noir » des images troubles de forêts qui ne sont plus perçues par une personne mais par un programme situé sous la terre ou dans les airs. Initiée en 2018, la série Boîte noire se déploie quant à elle par la photographie et par la réalité virtuelle.

 

En scrutant le monde à travers l’œil de la machine, Thibault Brunet révèle un inconscient technique et, ce faisant, se rapproche du champ de la science-fiction. Il dévoile le rôle que joue la machine dans notre perception du réel, anticipe sur les transformations possibles du monde et nous amène à nous interroger sur les formes que prendra notre rapport à notre environnement ou ce qui en subsistera.

 

N’hésitez pas à profiter de cette exposition jusqu’en décembre 2019 à la galerie Binome à Paris.