Commerce Culturel / Kulturhandel
30.01.2020

Le zoom du mois
Chicago et le street art

Le zoom du mois

En 1971, un groupe d'artistes a formé le « Chicago Mural Group », rebaptisé plus tard « Chicago Public Art Group (CPAG) ». La mission fondatrice était d'établir des partenariats créatifs entre les artistes et les communautés, avec pour but de transformer et améliorer la vie des résidents des différents quartiers de Chicago. En presque quarante ans, ce qui a commencé comme une coopérative basée sur les peintures murales s'est élargi pour inclure les mosaïques, la sculpture, l'aménagement paysager et le parrainage d'ateliers et de symposiums.

Le street art de Chicago, tout comme la ville elle-même, est très politique. Chaque quartier possède des œuvres de street art qui lui sont propres. Ainsi, les œuvres du quartier de Pilsen ont été présentées comme un rempart contre l'embourgeoisement, le street art du quartier de Wicker Park est plein de références à la culture rap et hip hop des années 1990.

La plupart des peintures murales de Chicago contiennent donc des messages sociaux, politiques ou historiques, ce qui ajoute un caractère singulier aux quartiers qui les portent. En effet, ces œuvres racontent l’histoire des habitants : luttes sociales, immigration, espoir et melting pot ; il offre un riche aperçu culturel de la ville.