Commerce Culturel / Kulturhandel
13.05.2020

Le festival d'art urbain confiné
Le street-art au soutien de l’hôpital public 

Le festival d'art urbain confiné

L'association SAATO, qui soutient des projets liés à l'art urbain, a lancé fin mars un "festival d'art urbain confiné" : elle met en vente en ligne des œuvres d'art qu'elle a demandées à une centaine de street-artistes au profit du fonds d'urgence de l'AP-HP. Aujourd’hui plus de 150 œuvres ont été vendues pour près de 38.000 euros.

 

À peine mises en lignes, les œuvres d’art trouvent un acheteur qui contribue ainsi au fonds d'urgence de l'AP-HP (Assistance publique – Hôpitaux de Paris). A l'initiative de Raf Urban, qui a lui-même contribué avec plusieurs pochoirs, l'association SAATO a appelé plus de cent artistes à créer des œuvres de format A4 sur support libre (papier, bois, métal, carton...). Six sont mises en vente chaque jour.

Pour cette opération, SAATO et les artistes ne touchent pas un euro, tout le produit des ventes est versé au fonds d'urgence, qui sert à améliorer les conditions de travail du personnel des hôpitaux (aménagement des locaux, achat de matériel, renfort en personnel), à l’organisation des soins dans le cadre de la crise du coronavirus ainsi qu'à la recherche et l’innovation.

 

Au fur et à mesure que les œuvres sont créées, elles sont mises en ligne au prix de quelques centaines d'euros sur le site du projet et peuvent être réservées par texto auprès de Saato, avant de réaliser son don directement sur la cagnotte dédiée. Les contributeurs recevront leur œuvre après le confinement, pour ne pas surcharger la Poste.

 

La plupart des créations ont pour sujet le virus et la recherche (une main gantée sort de l'eau, tenant une gélule, cernée par le virus, pour Revas), le confinement et le slogan "Restez chez vous" avec des maisons barricadées (Hobz) ou un poisson dans un bocal (Sandrot), et bien sûr le personnel soignant, avec des figures masquées, dont une infirmière avec des gants de boxe (Graffmatt). La planète est elle-même masquée (Humaniterre de Melissa Follet). On trouve aussi de nombreux oiseaux, de mauvais augure ou porteurs d'espoir, et même un Pangolin Mechanimal (Ardif).

 

Pour plus d’informations : https://www.projetsaato.com/galerie-des-oeuvres/